L'équipe

L’équipe

Le comité

Christophe
Christophe
Des tournevis dans les cheveux, des dossiers de fiches tech dispersés sous les bras et des hésitations en pagaille
Pascaline
Pascaline
La longue vue et le rétro dans chaque hémisphère du cerveau, tête fouineuse énervée (mais sensible) des Arts de la rue
Pauline
Pauline
La pro de l’agenda overbooké … mais perdu ! du peps, du « oups », et une tête chercheuse de spectacles !

La coordination

Annelle
Annelle
Le portable à portée de main, des dossiers tous azimuts, un agenda jamais perdu …le cœur du dispositif !
Ludivine
Ludivine
Jeune, belle et dynamique…et « l’ére du numérique » comme credo !

La Commission Interpôles

Oliver
Oliver
Des engagements de tous les côtés, l’humour toujours greffé au sourire et le talkie walkie de la sécurité à l’oreille (la même que Van Gogh)
Apolline
Apolline
L’appareil photo en bandoulière, l’ordinateur high tech in the pocket , le clic qui envoie dans l’ Icloud !
Marco
Marco
Le gars qui sort sa caisse à outils et dit « c’est où le chantier ? (et la buvette ?) »
Lidia
Lidia
La pincée catalane et la pensée verte (même à la pointe des cheveux !) au service de l’engagement
Massi
Massi
L’autre gars qui sort sa caisse à outils et dit « c’est où le chantier ? (et la buvette ?) »
Géraldine
Géraldine
Des missions précises dans le sac à main et des doigts de fée avec plein de jolies bagues !
Florian
Florian
Le 3ème gars qui remplit (entre autres) le gros semi…pour la buvette ! (Cherchez le lien de camaraderie entre les 3 gars…)
Kath
Kath
Tombée dans la marmite des festivals arts de rue, tête Avisor -avisée des bons gîtes et couverts pour les artistes, DésArticulé venu…
Gabriel
Gabriel
Des dossiers bien rangés, des gâteaux fait maison, une sagesse source de doux conseils politiques
Alice
Alice
Une pétition portée avec conviction et énergie et hop, engagée dans l’asso à l’unanimité !
Vincent
Vincent
Là c’est le petit dernier gars, qui s’est dit, derrière ses lunettes, « ben pourquoi pas moi ? »

9 femmes et 7 hommes…des missions pas trop « genrées » et une belle parité à Rue des Arts , non ?